Menu

PENDANT LE CONFINEMENT, NE PERDEZ PAS LE CONTACT !
Youtube Facebook Parvis Facebook
 DEMEURER EN COMMUNION
La situation actuelle de notre pays nous contraint pour un temps à rester confinés chez nous, éloignés les uns des autres. Or, le propre de notre vie de chrétien est d’être en relation, avec Dieu et les uns avec les autres. Cette communion est particulièrement visible lors de l’assemblée dominicale, nous sommes en effet membres d’un seul corps. Mais comment vivre cette situation inédite ? Il n’y a plus la messe le dimanche ! Nous sommes reclus dans nos maisons, séparés les uns des autres. Votre paroisse, et l’équipe des prêtres qui la sert, vous proposent de vous aider et de vous accompagner dans cette démarche. Lire la suite...

JE REGARDE LA MESSE JE DONNE A LA QUÊTE EN LIGNE JE DÉPOSE UNE INTENTION DE PRIÈRE JE POSE UNE QUESTION A NOS PRÊTRES LES DÉFUNTS DE LA PAROISSE
Les derniers articles...

Pèlerinage de Chartres, nous y étions !

https://www.saintmaximeantony.org/2019/05/pelerinage-de-chartres-nous-y-etions.html
Nous étions presque 80 pèlerins de Saint-Maxime, dont les trois prêtres de notre paroisse, partis en car ou en voiture sur le chemin de Chartres.

Nous avons d’abord découvert le séminaire des Barbelés, à quelques kilomètres du cœur de Chartres, où à la fin de la guerre fut créé un séminaire pour les prisonniers allemands attendant leur retour chez eux. Ce séminaire qui accueillit plusieurs centaines de séminaristes fut dirigé par l’abbé Franz Stock, ancien aumônier des prisons parisiennes durant la guerre.

Jeu pour les enfants, pique-nique, puis marche jusqu’à la cathédrale Notre-Dame de Chartres où une visite guidée nous a permis de découvrir quelques-uns des trésors de cette cathédrale en grande partie restaurée, pendant que les enfants s’initiaient à l’art du vitrail. Clôture de la journée par une messe recueillie dans la belle crypte de Notre-Dame de Sous Terre.

Nous avons pu confier à Marie la vie de notre paroisse Saint-Maxime ainsi que les habitants de notre quartier paroissial.