Menu

HORAIRES LE MAXILIEN AGENDA INTENTION MESSE SOUTENIR VESTI ST-MAX'
Youtube Facebook Parvis Facebook
Les derniers articles...

Edito 24 janvier 2021 "Cultiver la bienveillance"


La semaine de prière pour l’unité des chrétiens vient de se terminer. Ce début d’année un peu particulier, entre froid et couvre-feu, aura peut-être détourné, pour certains d’entre nous, notre attention de ce sujet si central pour l’annonce de l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui.

En effet, il ne s’agit pas essentiellement de prier pour que, entre églises de confession chrétienne, nous trouvions la meilleure articulation de nos structures. Mais il s’agit de prier pour que, chrétiens ayant en nous cette même espérance en la puissance de la Résurrection du Christ, nous portions au monde d’aujourd’hui un même message, pour que l’amour et le respect de l’autre soient les fondements des transformations à venir de nos sociétés.

Le Psaume de dimanche ouvre notre cœur à se mettre à l’école de l’Amour :
« Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve.
Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse, ton amour qui est de toujours.
»

Parce que Dieu m’aime, parce que Dieu me sauve, il va m’enseigner, il va me conduire vers le Bien et je pourrai alors poser des actes, ici et maintenant, qui feront progresser ma relation aux autres. L’enseignement que nous donne le Pape François dans Fratelli Tutti nous incite justement à développer une valeur souvent évoquée dans notre société actuelle, la bienveillance. En rappelant que c’est un fruit de l’Esprit-Saint (cf Galates 5,22), François nous dit qu’ « Il est cependant possible de choisir de cultiver la bienveillance. Certaines personnes le font et deviennent des étoiles dans l’obscurité » (FT 222). À la fois « libération de la cruauté qui caractérise parfois les relations humaines », « miracle d’une personne aimable », elle « transfigure profondément le mode de vie.» (FT 224).

En ce début d’année, choisissons, nous aussi, de cultiver la bienveillance !

Philippe Laplane, diacre permanent.