Menu

HORAIRES LE MAXILIEN AGENDA INTENTION JE DONNE VESTI ST-MAX'
Facebook Parvis Facebook
Les derniers articles...

EDITO 13 septembre 2020 : "Suis-je le gardien de mon frère ?"


À y regarder de plus près, peut-être bien ! Mais comment ?
Le confinement a permis de nous découvrir des capacités que nous ne soupçonnions pas : relations amicales entre voisins du quartier, souci les uns des autres, soutien par téléphone de celui qui est loin de sa famille, courses pour celle qui est trop fragile pour sortir, encouragements de toutes sortes pour ceux qui étaient en première ligne et sans qui rien n’aurait été possible… Et tout cela, en temps de crise, nous a paru essentiel. Une évidence.
Alors que le confinement nous séparait, nous avons trouvé les moyens pour être proches. Et nous n’avons pas manqué d’imagination pour cela.
Le confinement est fini, les vacances aussi, la vie active reprend, pas tout à fait comme avant, pas encore, mais cela viendra. Alors puis-je encore être le gardien de mon frère ? Oui ! Il y a toujours mille façons très simples de prendre soin les uns des autres, de veiller.
Dans son quartier, le Veilleur est celui qui distribue à ses voisins des cartes ou des invitations de la part de la paroisse. Cela peut être l’occasion d’une rencontre, d’une porte jusque-là fermée et qui s’ouvre enfin.
Le Veilleur garde la lampe allumée pour porter sa rue, le quartier qu’il habite, dans le secret de sa prière.
S’il veut aller plus loin, il peut se rendre attentif à ceux qui l’entourent, et aller à la rencontre d’une personne qui n’a jamais de visites, ou faire découvrir la paroisse et ses mouvements à une famille nouvelle dans le quartier…
Un seul pas suffit pour aller à la rencontre de notre prochain.
Nous vous proposons d’être Veilleur dans votre rue ou votre quartier, à votre mesure, selon votre rythme et votre personnalité.
Et pour permettre à tous les quartiers de notre paroisse d’avoir ses Veilleurs, il est possible de s’inscrire, soit en remplissant la petite fiche des “Veilleurs de Quartier” pour la glisser ensuite dans l’urne à l’entrée de l’église, soit directement sur le site internet de la paroisse.

Florence Balland et Claire Le Floch. 
 
>> VOUS ACCEPTEZ D’ÊTRE "VEILLEUR" DANS VOTRE RUE, VOTRE QUARTIER ?