Menu

HORAIRES LE BULLETIN AGENDA VESTI ST-MAX' SOUTENIR
Les derniers articles...

EDITO du 29 septembre 2019 : Je suis au milieu de vous comme celui qui sert

https://www.saintmaximeantony.org/2019/09/edito-du-29-septembre-2019-je-suis-au.html
Prolongeons par quelques réflexions théologiques l’appel aux engagements lancé dans le Trait d’Union n°4 par le Père Jean-Jacques.
Comment nous touche le pape François quand il s’adresse à nous, peuple de baptisés, comme au "saint peuple de Dieu", nous rappelant ainsi l’onction baptismale par laquelle nous sommes devenus ‘membres de Jésus Christ, prêtre, prophète et roi’ ?
Au concile Vatican II, le Père Congar disait qu’au sein de l’Église « un seul est Prêtre (le Christ), tous sont prêtres (tous les baptisé(e)s), quelques-uns sont prêtres (ordonnés) ». À la base de l’Église, le sacerdoce commun : « Nul n’a été baptisé prêtre ou évêque. Nous avons été baptisés laïcs. » (Pape François au cardinal Ouellet). Le baptême est ‘l’englobant de toutes les manières d’exister en chrétiens’. « Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte… pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 P 2, 9). Baptisé parmi les baptisés, le prêtre ordonné est appelé au service du Corps entier auquel il appartient. Pour quels services ?
Voici quelques exemples :
  • rendre sensible la réalité de la promesse ultime du Christ : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20).
  • rappeler à toute l’Église :
    • qu’elle existe par un Autre, dont elle reçoit les moyens de sa mission ;
    • que le Christ est la mesure de la vérité qu’elle professe.
  • dire au nom de tous, à la messe : « fais de nous une éternelle offrande à Ta gloire !» ; les introduire dans le mystère de la configuration au Christ déclarant : « Ceci est mon corps livré pour vous… », et inciter ainsi chacun(e) à incarner ces mots dans sa vie concrète.
  • exercer une paternité ministérielle : engendrer des frères et sœurs en Christ en transmettant aux baptisés la grâce du Christ-Tête, en prêchant, en célébrant, en sanctifiant…
  • chercher à être un signe expressif et efficace du Christ, « image de l’invisible, tête du Corps» (Col 1, 15-20), Fils envoyé pour sauver ce qui semble perdu, en menant une vie aussi sainte que possible, dans sa propre épaisseur humaine.
Devant nous tous, le Christ : « je suis au milieu de vous comme celui qui sert ! » (Lc 22, 27) ; à côté de nous, des femmes et des hommes dont le Christ est venu faire ses frères et sœurs (He 2, 11 ; Jn 20, 17). "Au milieu d’eux, le prêtre ordonné est frère parmi ses frères, membre de l’unique corps du Christ dont la construction a été confiée à tous" (PO § 9). Le lieu privilégié pour exprimer, célébrer et réaliser tout cela, c’est la liturgie ! Y assumer activement sa part est donc une des plus belles manières de faire advenir le Règne.

Père Robert WITWICKI.