Menu



POUR PARTICIPER À L'UNE DES CÉLÉBRATIONS DOMINICALES, INSCRIVEZ-VOUS
MESSES DES 6 ET 7 JUIN * MESSES DES 13 ET 14 JUIN
HORAIRES LE MAXILIEN AGENDA VESTI ST-MAX' JE DONNE
Facebook Parvis Facebook
Les derniers articles...

Une reprise progressive...

https://www.saintmaximeantony.org/2020/05/une-reprise-progressive.html
Depuis le 11 mai, nous avons commencé un processus de déconfinement progressif. 
Nous devons rester prudents et respecter les consignes sanitaires, mais la possibilité de sortir sans attestation nous permet de reprendre progressivement certaines activités. 

Nous pouvons désormais proposer des confessions dans nos deux paroisses : il demeure toutefois nécessaire de s’inscrire et de respecter les normes sanitaires, mais chacun pourra progressivement vivre ce sacrement. 
Nous ne pouvons pas encore célébrer de messes publiques, mais nous nous y préparons dans des conditions inédites qui nous demanderont un effort accru pour multiplier le nombre de messes et assurer un accueil dans les conditions requises. 
Les prêtres, diacres, Equipes d’Animation Pastorales et Équipes d’Accueil sont mobilisés pour permettre cette reprise au service de tous. 

Certes, beaucoup de services paroissiaux n’ont pas vraiment arrêté leurs activités durant le confinement, je pense en particulier à l’Accueil des Familles en Deuil qui a continué à soutenir les familles éprouvées et a permis la célébration des obsèques dans la limite des 20 personnes autorisées. Nous avons aussi voulu accompagner les catéchumènes, les fiancés, les enfants du catéchisme, les personnes en souffrance et les plus vulnérables… 

Avec les EAP de nos paroisses, nous avons souhaité pouvoir à nouveau nous rencontrer, prier ensemble et envisager la suite de nos missions. Dans ce cadre, et dans la limite d’un rassemblement autorisé de 10 personnes, la célébration de l’Eucharistie nous invite à porter dans notre prière ceux que nous accompagnons. Afin de respecter les consignes données par le gouvernement, ces célébrations, sans être pour autant clandestines ou privées, se déroulent à huis-clos. Elles ne procèdent ni d’un privilège, ni d’un choix arbitraire quelconque, mais permettent simplement de poursuivre notre mission au service de tous, qui commence par la prière. Notre plus grand désir est de pouvoir célébrer pour le plus grand nombre, mais nous sommes encore tributaires des contraintes qui ne dépendent pas de nous, d’où notre choix de procéder ainsi pour le bien du Corps entier. 

Puisse la fête de la Pentecôte marquer le temps des retrouvailles dans la joie de l’Esprit, et offrir à notre communauté un temps de communion profonde et de désir missionnaire. 

 
P. Olivier LEBOUTEUX