Menu

HORAIRES LE BULLETIN AGENDA VESTI ST-MAX' DONNER
d'autres actus à découvrir
mots bibliques sélection de livres offres d’emploi
Les derniers articles...

Les yeux fixés sur Jésus Christ : mercredi des Cendres

https://www.saintmaximeantony.org/2019/03/les-yeux-fixes-sur-jesus-christ.html

L'ENTRAÎNEMENT AU COMBAT SPIRITUEL



PRIÈRE D'OUVERTURE


Accorde-nous, Seigneur, de savoir commencer saintement, par une journée de jeûne, notre entraînement au combat spirituel : que nos privations nous rendent plus forts pour lutter contre l’esprit du mal.


L’ENTRAINEMENT AU COMBAT SPIRITUEL 


Comme dans toute compétition sportive, prendre un bon départ donne confiance pour la suite de l’épreuve.
Le mercredi des Cendres est un jour important, car il convient de bien commencer ce temps du carême. Ce temps est présenté dans la prière d’ouverture comme un « entraînement au combat spirituel ». Comme tout entraînement, cela suppose de se fixer des objectifs qui soient réalistes, de déterminer les domaines d’efforts nécessaires, de poser des actes concrets, mais surtout, d’avoir le désir et la détermination pour progresser. Tout sportif ou tout musicien connaît la valeur des exercices et leur nécessité pour pouvoir arriver avec confiance au jour de la compétition ou du concert. De jour en jour, il est possible de constater des progrès, mais aussi des difficultés. L’essentiel est de ne jamais se décourager, mais de reprendre avec confiance l’entraînement, même si nous l’avons laissé pour un moment ou si nous avons l’impression de ne pas obtenir de résultat. Tout effort nous fait grandir. Les progrès constatés sont toujours source de joie. Dans la vie spirituelle, Dieu lui-même nous donne les moyens pour progresser. Commençons donc par nous rendre disponible à sa présence dans la prière. Prenons ce temps gratuit de silence et de présence à Dieu qui fonde tout le reste. Le secret d’un vrai progrès tient dans la fidélité. Il est ainsi préférable de se fixer un temps de prière de 10 minutes chaque jour plutôt que de prendre 30 minutes tous les trois jours. Faire de la place pour Dieu suppose aussi de renoncer à certaines choses. Les privations consistent ainsi à faire de la place pour Dieu et pour nos frères en faisant l’expérience avec tout notre être corps et âme que « l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu » (Cf Mt 4, 4).

METTRE EN PRATIQUE L’ENTRAINEMENT AU COMBAT SPIRITUEL 


Commençons par prendre la décision au plus profond de nous-mêmes d’entrer vraiment et librement dans ce temps de carême. Nous pouvons noter sur un carnet de carême nos résolutions et nos objectifs en termes de prière, de jeûne et de partage. N’oublions pas d’être réalistes et surtout fidèles. Prenons le temps de relire et d’évaluer chaque jour la manière dont nous vivons cet entraînement, et de constater ainsi les lieux de combats, les difficultés mais aussi la force que le Seigneur donne. 

Le parcours en PDF Parcours pour les enfants Écouter le chant