Menu

HORAIRES LE BULLETIN AGENDA VESTI ST-MAX' DONNER
d'autres actus à découvrir
mots bibliques sélection de livres rencontres formations offres d’emploi
Les derniers articles...

EDITO : les pauvres nous évangélisent

https://www.saintmaximeantony.org/2018/11/edito-les-pauvres-nous-evangelisent.html

18 novembre 2018 : 2ème JOURNÉE MONDIALE DES PAUVRES


Le Pape François nous invite à vivre en ce 18 novembre la Journée Mondiale des Pauvres comme un moment privilégié de la nouvelle évangélisation : « Les pauvres nous évangélisent, en nous aidant à découvrir chaque jour la beauté de l’Évangile. Ne passons pas à côté de cette occasion de grâce. En ce jour, considérons-nous comme leurs débiteurs. Se tendre la main les uns et les autres, c’est vivre une rencontre de salut qui soutient la foi, rend effective la charité, donne l’espérance pour avancer sur le chemin où le Seigneur vient à notre rencontre ». 

En cette journée d’attention aux plus pauvres, le Secours Catholique présente son action qui permet aux personnes aidées de retrouver peu à peu la confiance et l'autonomie, en respectant pleinement leur dignité : 
  • en aidant financièrement une personne pour payer une part de son loyer ou de timbres fiscaux pour l’obtention d’un titre de séjour, une part de dettes d’électricité, de frais de transport, de soins médicaux… 
  • en l’épaulant pour des démarches administratives complexes, pour remettre de l’ordre dans un projet d’accession à l’emploi, pour monter un dossier afin d’obtenir un titre de séjour, pour aider à la résolution de difficultés de logement… 
  • en ouvrant les portes d’une épicerie solidaire 
  • en procurant des accessoires ménagers ou du mobilier 

C’est tout le travail de l’équipe du Secours Catholique d’Antony. Une équipe tout près de vous qui peut agir grâce à l’attention que vous lui portez et au geste que vous faites en répondant à la collecte nationale qui a lieu ce dimanche 18 novembre 2018. Cette équipe est composée de bénévoles au service des familles, des enfants démunis, et des hommes et des femmes en désespérance qui viennent vers nous par l’intermédiaire des travailleurs sociaux. 

MERCI, MERCI, MERCI ! 
Le Secours Catholique d'Antony