Menu

HORAIRES LE BULLETIN AGENDA VESTI ST-MAX' PARTICIPER
d'autres actus à découvrir
le mot hebdo livre du mois rencontres formations offres d’emploi
Les derniers articles...

EDITO : écouter, se faire proche, témoigner

https://www.saintmaximeantony.org/2018/10/edito-ecouter-se-faire-proche-temoigner.html
Au terme du synode des évêques à Rome où l’attention s’est portée sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, c’est par ces trois expressions que le pape François a caractérisé l’attitude de l’Église pour vivre sa mission au service des jeunes et avec eux, pour le monde.

Écouter : quand bien souvent nous commençons par dire aux jeunes ce que nous savons et qu’ils devraient savoir, il s’agit d’écouter avec patience et avec amour leurs attentes, leurs désirs, qui souvent ne sont pas les nôtres. Il s’agit de prendre le risque de nous laisser déranger. « Les enfants du Père céleste écoutent leurs frères... les besoins du prochain… comme Dieu le fait avec nous, avec nos prières souvent répétitives. » Écouter leur vie pour leur faire découvrir qu’elle est précieuse aux yeux de Dieu, qu’elle est précieuse pour nous et pour l’Église, afin qu’elle aille de l’avant. 

Se faire proche : quand la transmission de la foi se fait uniquement enseignement doctrinal ou activisme social, elle n’est que le prolongement de nos idées ou de nos manières de vivre. « La foi au contraire, c’est la vie : c’est vivre l’amour de Dieu qui a changé notre existence. Nous ne pouvons pas être des doctrinaires ou des activistes ; nous sommes appelés à poursuivre l’œuvre de Dieu à la manière de Dieu, dans la proximité : liés à Lui, en communion entre nous, proches de nos frères. Proximité : voilà le secret pour transmettre le noyau de la foi ». Faire de notre communauté une famille, où chacun et surtout le plus petit et le plus jeune a sa place.

Témoigner : nous ne pouvons pas attendre des jeunes - ni de personne - qu’ils viennent jusqu’à nous pour leur donner l’Évangile. « Il n’est pas chrétien d’attendre que les frères en recherche frappent à notre porte ; nous devrions aller vers eux, non pas en nous portant nous-mêmes, mais en portant Jésus. Il nous envoie, comme ses disciples, pour encourager et relever en son nom. Il nous envoie dire à chacun : "Dieu te demande de te laisser aimer par Lui". » Exigence de l’exemplarité de vie et nécessité d’aller là où vivent les jeunes, pour que l’Évangile entre dans leur vie et féconde leur existence.

Trois attitudes pour que notre Église apprennent à marcher avec les jeunes, et que les jeunes découvrent la joie de vivre dans l’Église et y portent la vigueur de leur vie au service de l’Évangile.

Abbé Ambroise RICHÉ