Menu

HORAIRES LE BULLETIN AGENDA VESTI ST-MAX' SOUTENIR
Les derniers articles...

Jésus peut transformer notre vie : homélie du 27è dimanche du T.O. année C

https://www.saintmaximeantony.org/2019/10/jesus-peut-transformer-notre-vie.html
ÉCOUTEZ L’HOMÉLIE DU 13 OCTOBRE 2019

Est-ce que vous croyez que Jésus peut transformer une vie ? Vous croyez que Jésus peut transformer une vie ou pas ? S'il ne peut pas transformer une vie, je crois qu'on est tous en train de perdre notre temps. Mais je crois que, s'il peut transformer une vie, ça peut valoir la peine de le laisser faire. De le laisser transformer notre vie.
Voyez ces lépreux : ils ont cru que Jésus pouvait transformer leur vie. Ils étaient lépreux, donc atteints d'une maladie qui les séparait des autres. Ils devaient se tenir à l'écart. Mais ils ont dit : « Jésus, prends pitié de nous parce que, nous, nous croyons que tu peux transformer notre vie ».
Jésus leur a demandé quelque chose de tout simple, vous avez remarqué ? Qu’est-ce ce qu'il leur demande simplement ? ….
Voilà ! Ce n'est pas extraordinaire : « Allez, allez vous montrer aux prêtres » simplement. « Faites juste une toute petite démarche. »
Puis avant il y avait un lépreux, vous savez un général syrien qui était lépreux, qui avait été voir le prophète, puis le prophète ne lui a pas demandé quelque chose de très incroyable, il lui a demandé simplement : « Va te baigner sept fois dans le Jourdain ». Il va se baigner sept fois, il est purifié. Mais c'était si simple ! Eh bien oui, Dieu peut transformer notre vie par des choses toutes simples.
A condition que nous participions.
Imaginez les lépreux qui disent : « - Allez voir les prêtres. - Mais non, ce n'est pas ça qu'on veut ! ». Ils n'auraient pas été guéris. Imaginez que le Syrien il dise, mais d'ailleurs il a commencé à dire ça : « - Je ne vais pas aller me baigner sept fois dans le Jourdain, ça ne sert à rien. – Vas-y, tu verras. »
Qu'est-ce que Jésus nous propose pour transformer notre vie ? Eh bien, nous rendre présents à lui. Nous rendre présents. Et Jésus il est présent où ? Il est dans sa Parole, tout à l'heure vous allez recevoir une bible. Puis Il est présent dans l'eucharistie. Et comment Jésus va transformer notre vie ? Simplement, si on lui consacre du temps, et on lui dit : « Seigneur, voilà : je viens une heure devant toi, passer une heure devant l’Eucharistie, en adoration. »
« - C’est rien ça, ça ne sert à rien ! »
Et pourquoi pas ? Cette heure-là, elle peut transformer notre vie, elle peut transformer la vie de notre famille, de notre paroisse, de notre ville. Parce que ce n'est pas une personne, simplement, une heure. C'est 10, 20, 50, 100 personnes ! Ce qui fait que le jour et la nuit il y a toujours quelqu'un devant le Saint Sacrement. C'est extraordinaire, ça imaginez. C'est comme une prise de courant : on est branché en permanence sur Jésus et ça, ça se diffuse, ça, ça se répand, ça, ça a des effets.
Parce que c'est la puissance de Jésus qui se révèle à travers le monde. Juste une heure, qu’est-ce que c’est ? Tout à l'heure vous êtes entrés, on vous a donné un petit tract sur l'adoration, puis dedans un petit bulletin.
Tu veux que ta vie soit transformée ? Moi je te propose, simplement peut être une heure, une heure dans la semaine, le jour ou la nuit, peu importe.
Qu'est-ce qu'elle va transformer cette heure ? Ça c'est Jésus ! Nous on lui donne simplement notre heure, devant le Saint-Sacrement. : ça se vivra ici à Saint-Maxime, à partir du 18 novembre ou bien à Saint-Saturnin ou dans un petit oratoire. Je viens prendre une heure devant Jésus simplement présent. Et alors cette heure, Jésus va en faire des choses extraordinaires.
Vous savez le temps c'est ce qu'il y a de plus précieux : je peux perdre mon argent mais je peux le regagner. Par contre quand j'ai perdu mon temps je ne peux rien faire. Mais je suis sûr d'une chose : quand j’ai passé une heure devant Jésus, je n'ai pas perdu mon temps. Parce que ce temps je l'ai donné à Jésus et Jésus il va en faire des choses extraordinaires.
Tout à l’heure vous allez recevoir la Bible, la Parole de Dieu. Elle peut transformer notre vie cette Parole si on l'écoute, si on la lit : si je la laisse comme ça, elle ne fera rien du tout dans ma vie. Mais si je la prends, je l’ouvre, je demande à l’Esprit-Saint : « Esprit-Saint, Viens dans mon cœur pour savoir ce que le Seigneur veut me dire, transforme ma vie » et que j'ouvre cette Bible, que je la lis, que je prie, alors cette Parole elle va transformer ma vie. Voyez, il faut toujours une petite contribution. Ce n’est pas grand-chose. Jésus ne demande jamais grand-chose : une heure, par-ci par-là, ouvrir la Bible et la lire.
Mais ce « pas grand-chose » donné à Jésus, croyez-moi, ça a des effets incroyables.
Il y a 200 paroisses en France qui ont fait ce qu'on appelle l'Adoration Continue, ce qu'on va proposer, où on est jour et nuit devant le Seigneur. Eh bien il se passe des choses très belles. Parce qu'on est plus les uns à côté des autres, on est responsables les uns des autres : il y a celui qui adore avant nous, après nous,… Ça forme des équipes, ça forme une vie fraternelle. Puis qu'est ce qui se passe ? Quand on est rempli dans son cœur de la parole et de la présence de Jésus, on a envie de l'annoncer autour de nous, à nos amis à l'école : « - Tu sais Jésus a transformé ma vie. – Qui c’est ce Jésus ? Ça m’intéresse, ça ».
C'est ce qu'ils ont fait au premier siècle : ils étaient douze, on est un milliard maintenant. Mais si ça ne passe pas par nous, on est un milliard aujourd'hui et dans un siècle on ne sera plus que douze ! Et pourtant Jésus veut nous transformer, c'est-à-dire véritablement faire de notre vie ce pourquoi nous avons été créés.
Et ça ce n’est parfois pas grand-chose. Alors moi je vous invite simplement à faire cette petite démarche. Les enfants et les parents vous ouvrirez leur Bible, mais pourquoi pas venir passer une heure ici ? L'heure dans la semaine, on l'a : notre vie elle est dans les mains de Dieu, on ne sait pas combien d'heures on va vivre sur cette terre. Lui, il le sait. Mais cette heure qu'on aura passée, croyez-moi, Lui il sait ce qu'il en fera.
Simplement voilà : je m'inscris. Je ne sais pas quand, comment ? Peu importe, je verrai après. Et puis, voilà, je vais venir simplement ici - c’est pour ça qu’il y a le rideau, parce que ça permettra de mieux prier - consacrer un temps à Jésus. Je vais lui porter aussi pendant cette heure : mes voisins, parce que je sais qu'il y a des choses difficiles, il y a des choses dans la société qui me font mal. Je vais lui confier, parce que moi je ne peux pas faire grand-chose, mais Lui il peut tout, Il est Tout-Puissant. Mais moi je peux faire une chose : me tenir une heure en sa présence, lire sa Parole et me laisser remplir de sa présence. Et là après, Il fera des choses extraordinaires.
Voilà, vous voyez cette heure elle peut transformer le monde. Ce n’est pas grand-chose. On peut partir d'ici en disant « ouais, bof ». Puis on peut se dire « Allez, je remplis le petit bulletin, je m'inscris, allez, j'y vais. Parce que cette chaîne d'adorateurs, elle va transformer ma vie, ma famille, mon quartier, ma paroisse et le monde ». Il suffit d'y croire. Ce n'est pas que Jésus Il n’intervient pas ou ne parle pas c'est que, souvent, nous on ne croit pas. On ne croit pas qu'il est capable de nous transformer, on met des limites à son action.
On dit : « Allez, Jésus, sois tout puissant dans mon cœur. Réalise tout ce que tu veux réaliser. » Et Lui, à travers nous, et en nous, il fera des choses extraordinaires.
Voilà, c'est si simple. Quand on sera au Ciel, on se dira : « Mais c'était si simple ? ». Eh bien oui. Parfois on se prend la tête pour faire des tas de choses : « Ce n'est pas pour moi ». Mais si, qui que nous soyons, ici, tous. Nous pouvons vivre cette heure, lire cette Parole et nous laisser transformer.
Cette transformation, elle aura des conséquences dans notre vie, dans notre famille et dans notre monde. Alors disons simplement : « Me voici Seigneur. Je viens te consacrer cette pauvreté, ce temps, mais je sais que toi tu en feras quelque chose de grand et de beau. »
Amen.
Père Olivier LEBOUTEUX.
Le dimanche 13 octobre 2019.